L’art-thérapie est une pratique de soin fondée sur l’utilisation thérapeutique du processus de création artistique.

L’art thérapie est un accompagnement de l’autre grâce à la médiation de l’art.

Le danse thérapeute crée un dispositif d’accompagnement de la personne permettant de s’exprimer, créer des formes, découvrir son énergie et ses ressources.

Les consignes sont là pour développer un vocabulaire corporel, aller vers l’inconnu et le lâcher-prise et aider la danse à se déployer, dans le respect de chaque singularité.

La danse thérapie permet à la fois un travail sur soi, ses sensations et son ressenti et vers l’autre, dans le but de mieux appréhender la relation aux autres.

« Mettre en jeu le corps, c’est forcément interpeller le sujet dans sa constitution, son histoire, ses brèches et solliciter la mémoire de ses rencontres avec autrui et le monde, corporellement inscrite dans des formes toniques, posturales, motrices » Benoit Lesage

Quoi?

Accompagner l’autre sur le chemin d’une meilleure connaissance de soi et une meilleure estime de soi est l’une des ambitions de l’art thérapie.

Mes médias

Travail du corps: mouvement/improvisation/rythmes/ relaxation
Théâtre improvisation et textes, danse et voix, danse et écriture.

Pourquoi?

L’art- thérapeute peut s’adresser à tous. Il peut intervenir dans différents cadres, institutionnel ou privé, en collaboration avec les équipes de soin ou les équipes éducatives.
Il met en place un cadre structuré et accueille usagers ou patients de manière régulière. L’art- thérapeute peut participer aux réunions de l’institution et  a vocation à partager un autre regard sur la personne en soin.

Comment?

Les ateliers sont proposés en groupe. Une séance dure entre une à trois heures, selon le type d’intervention et le public.
La périodicité est souvent hebdomadaire. C’est un travail qui se développe dans la durée.
Je me déplace sur les lieux de soin/de vie.
Le projet peut parfois intégrer une représentation, création collective des patients et co- thérapeutes.

 

MES PRINCIPALES EXPERIENCES

ATELIER DE CRÉATION À L’HÔPITAL

Au cours des dix années que j’ai passées à l’hôpital psychiatrique de jour l’Elan, nous avons monté trois spectacles issus des meilleurs improvisations de l’atelier laboratoire. Le passage de l’atelier à la scène avec du public nécessite beaucoup de patience et de délicatesse. Il est primordial que la demande ne vienne pas des soignants ou de l’institution mais bien des patients eux mêmes qui se sentent prêts à être vus. L’expérience a été à chaque fois source de fierté et de plaisir. Dans les aspects les plus importants, il y a le changement de regard sur la personne en soin qui devient créateur et vit le processus de création, des coulisses à la représentation.

ATELIER THÉÂTRE EN CENTRE D’HÉBERGEMENT

Le centre d’hébergement m’a proposé d’intervenir pour un atelier théâtre trois heures par semaine pendant un an. A partir de textes et d’improvisation, les usagers ont dépassé leurs peurs et leur sentiment d’infériorité pour se produire tous ensemble sur scène lors d’un festival de quartier. Il m’est apparu évident que cette expérience de la scène avec la gestion du trac, le sentiment de faire partie d’une troupe, l’échange avec le public et les applaudissements ont été bénéfiques et fondateurs pour une reconstruction. Les effets bénéfiques ont pu se voir dans leur posture plus fière, leur comportement dévoilant moins d’angoisse, leurs relations sociales plus apaisées. Je poursuis mes interventions une fois par an sous forme de stage.

ATELIER THÉÂTRE EN CENTRE D’HÉBERGEMENT

Le centre d’hébergement m’a proposé d’intervenir pour un atelier théâtre trois heures par semaine pendant un an. A partir de textes et d’improvisation, les usagers ont dépassé leurs peurs et leur sentiment d’infériorité pour se produire tous ensemble sur scène lors d’un festival de quartier. Il m’est apparu évident que cette expérience de la scène avec la gestion du trac, le sentiment de faire partie d’une troupe, l’échange avec le public et les applaudissements ont été bénéfiques et fondateurs pour une reconstruction. Les effets bénéfiques ont pu se voir dans leur posture plus fière, leur comportement moins angoissé, leurs relations sociales plus apaisées. Je poursuis mes interventions une fois par an sous forme de stage.

UN AN DE DANSE POUR DES PERSONNES AVEC HANDICAP MENTAL

J’ai passé une année au foyer des Papillons où je donnais deux ateliers par semaine. Les personnes accueillies sont porteuses de handicap mental. Nous avons d’abord voulu créer une Porte ouverte de l’atelier Danse. Finalement toute l’institution s’est organisée et notre Porte ouverte est devenue spectacle. Ce moment de danse et de partage fut joyeux et chaleureux et a beaucoup servi à valoriser les personnes, créer des liens plus tendres entre elles et les rendre heureuses et fières.

Mon approche art -thérapeutique

Mon parcours de danseuse et ma formation à l’art thérapie psycho corporelle m’ont permis de mettre en place un cadre d’ateliers à partir du corps.

Depuis une dizaine d’année, j’ai pu enrichir ma boîte à outils avec l’utilisation de l’écriture, de la voix chantée et l’utilisation des objets ou materiel divers (tissus, balles, plumes, costumes).

J’ai pu ainsi intervenir auprès de publics variés: enfants atteints d’autisme (ecole Maia), enfants avec différents handicaps dans un institut médicalisé, adultes avec handicap mental (foyer de vie Papillons blancs), adultes en psychiatrie (l’Elan retrouvé), personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou troubles cognitifs (Alzheimer Belgique), personnes apprenant le français (Université Populaire Anderlecht), familles diverses (atelier parent enfant).

Mon éthique: 

Je participe régulièrement aux activités de la fédération française des arts thérapeutes. Je suis le code de déontologie qu’ils ont rédigés.

PAROLES DE PATIENTS

“L’échange est inspirant. L’autre vient soutenir ce que je suis en train de faire. C’est une oeuvre collective”.

“Le jeu et la danse peuvent être complémentaires. Il y a du jeu dans la danse”.

“J’ai aimé cet atelier. J’étais avec les yeux fermés, comme dans le vent..”

“La danse embellit la personne”

“C’est bien de s’exprimer ainsi. La musique me donne de la force.”

“Je peux expérimenter ma part de féminin qui est en moi, tout en m’amusant avec le masculin.”

“Grâce à vous, j’ai découvert la danse par la musique, l’écoute des consignes que vous donnez et surtout la concentration. Pour moi, la danse c’est le plaisir et l’émotion.”

“J’y trouve une forme de joie.”

“Ce que vous proposez est  simple et accessible à tous. Ce qu’il en sort est toujours harmonieux.”

REFERENCES

CONTACT

berengere.dadre@gmail.com
      +32 493 911323   

+33616511736

 

LIEU DANSE PARENT-ENFANT

Stockel Art
Avenue Orban 227
1150 Woluwe St Pierre
lien Google maps

Les jardins d’emergences, 54 rue des cultivateurs, 1040  Etterbeek

 

“… vers un aller-mieux et un être d’avantage”.
Jean Pierre Klein, directeur de formation d’art therapie

Copyright © Berengere Dadre
Site internet par Blissness Agency